Pour en savoir plus sur le salon de coiffure Tribus Urbaines

1. News

Pour en savoir plus sur le salon de coiffure Tribus Urbaines

Lancé il y a quelques mois à Lausanne, le salon Tribus Urbaines chouchoute toutes les boucles avec professionnalisme et passion. Quelques mots d’une des fondatrices de ce magnifique salon.

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer le salon Tribus Urbaines ? 

Les cheveux bouclés, frisés ou crépus, c’est fun ! De plus en plus de femmes portent leurs boucles avec panache. Pourtant chaque fois qu’elles évoquent leur ravissante tignasse, même constat. Les coiffeurs ne savent pas la soigner, couper, colorer et modeler avec style et précision. Pour trouver sur le marché des produits de qualité adaptés, la galère totale. Parfois, tellement découragées devant le caractère affirmé de leurs mèches texturées, les femmes préfèrent les cacher. Ça ne peut plus durer ! Carine en a parlé à Sylvie qui en a parlé à Mahine… et Tribus Urbaines a commencé.

Si vous deviez citer trois particularités de votre salon par rapport à l’offre existante, quelles seraient-elles ? 
Le cœur de notre travail est de sublimer les cheveux bouclés, frisés ou crépus au naturel, sans les cacher ou les dénaturer. Nous soignons, nous coiffons, nous coupons, nous colorons, nous stylons les cheveux naturels. Pas de tissage, lissage ou défrisage chez Tribus Urbaines. Mais, des boucles qui se portent avec panache, fierté et style.

La différence avec l’offre existante ? Les coiffeurs traditionnels (non “ethniques”) prennent peur en voyant arriver les têtes bouclées dans leur salon. Les coiffeurs ethniques intimident les femmes non afrodescendantes et proposent trop souvent de dénaturer le cheveu ou de le cacher. Finalement, les deux (de façons plus ou moins importante) manquent d’expertise sur ces cheveux. Nous venons combler ce manque.

A qui s’adresse votre salon exactement, quelle est votre clientèle type ?
Toutes (sans distinction de sexe, âges ou couleurs de peau) les têtes bouclées souhaitant porter leur tignasse avec élégance et style. Dans les faits, notre clientèle se compose essentiellement de femmes.

Pour finir, pourriez-vous nous donner un conseil d’entretien capillaire pour nos lectrices ?
Quand une plante a soif, on lui donne de l’eau ! Pas de l’huile ! Utilisez l’huile comme fixateur d’hydratation pas comme hydratant principal. Deux choses concrètes à faire :
1) Vaporisez tous les matins votre chevelure avec de l’eau claire, masser ou démêler avec les doigts et ensuite appliquer quelques gouttes d’huile préalablement chauffée dans le creux de votre main.
2) Appliquer généreusement votre crème coiffante Nappy Queen sous la douche, avec les cheveux détrempés. Surtout ne rincez pas. Laisser juste sécher vos cheveux à l’aire libre. Profitez de l’été pour tester !

Nous remercions toute l’équipe de Tribus urbaines pour cet interview et vous conseillons d’aller rapidement les rencontrer si vous êtes en Suisse. Plus d’information sur leur site internet : www.tribusurbaines.com

Nappy Queen Team

www.nappyqueen.com