Les cheveux naturels ne demandent pas plus d’entretien que les cheveux lissés

2. Conseils

Lorsque la réflexion autour du retour au naturel s’effectue, il n’est pas rare que les candidats soient effrayés par le potentiel temps d’entretien interminable qu’on attribue faussement aux porteurs de cheveux naturels. Aussi, si nous connaissons tous une blogueuse ou une amie adepte de la cuisine capillaire naturelle, qui passe des heures à concocter ses propres produits ou à les appliquer tout un dimanche, il existe de nombreuses solutions pour les entretenir rapidement, avec efficacité et tout en beauté :

  1. Se créer une routine simple et adaptée à votre mode de vie.

Si les étals de nombreux magasins regorgent de produits aux noms toujours plus exotiques, nos besoins indispensables pour une belle chevelure se résument à un maximum de 5 produits : Un lavant (shampooing), un démêlant (Après-Shampooing), un soin profond (masque), un hydratant (lait ou beurre, coiffant ou pas) et une huile ou un sérum pour sceller cette hydratation.
Ainsi nul besoin de se ruiner ou de dévaliser le magasin avec des pots que l’ont commencera en vain.

  1. Apprendre à aimer son nouveau look :

Se coiffer avec des boucles n’équivaut pas à se coiffer avec des cheveux raides. La physique possède ses règles et il ne faut pas s’évertuer à discipliner un cheveu qui, de toute façon, rebiquera. Au contraire, il faut l’accepter, épouser sa forme, le magnifier dans le respect de sa nature. Donc plutôt que de se battre avec un produit fixant pour plaquer une boucle, pourquoi pas définir cette boucle, accessoiriser ces frisettes avec un joli nœud, une barrette et enfin… les assumer ?

  1. Anticiper sa coiffure le soir

Si nos cheveux sont totalement crépus, il est des étapes à ne pas rater : celle de l’hydratation du soir et de la coiffure protectrice qui permettra que le cheveu ne s’emmêle pas la nuit. Appliquer un lait ou un beurre capillaire le soir avant de twister ou tresser ses cheveux, puis s’endormir avec un foulard ou un oreiller en satin, revient à se réveiller avec une tête prête à être coiffée, des cheveux protégés et sains. Cela prend 5 minutes le soir, et 5 minutes le matin pour hydrater et styliser le cheveu. Lorsque le cheveu est défrisé, on zappe facilement ces étapes et le cheveu fragilisé a encore plus de chance de tomber. Quant au matin, on passe facilement 5 minutes à coiffer et lisser le cheveu avant de partir travailler. Donc cela se vaut en terme de temps

  1. Comprendre que le soin hebdomadaire ne prend pas plus de temps avec des cheveux naturels

Lorsqu’on a le cheveu lissé, le shampooing hebdo est généralement assorti à une longue séance de brushing qui permet de garder un look conforme au standard choisi. Avec une chevelure au naturel, on effectue les mêmes étapes de shampooing (éventuel bain d’huile, lavage et démêlage). Et ensuite certaines choisiront l’afro libre qui ne demande donc… rien. D’autres dont réaliser des twists, l’application d’une crème coiffante et la réalisation d’une coiffure définie. Dans les deux derniers cas, cela ne prend pas plus de temps que le brushing en général.

Conclusion : Choisir de garder le cheveu naturel n’est pas plus contraignant que de le lisser, ce sont juste des réflexes différents qu’il faudra adopter, mais cela n’implique pas de passer sa vie à se coiffer.

A bientôt sur notre site pour plus de conseils et de produits 😊,

L’équipe Nappy Queen