Cheminer vers son style

2. Conseils

Cheminer vers son style

Pour toutes celles qui sont passées du cheveu raidi chimiquement au cheveu naturellement bouclé-frisé, vous vous êtes très probablement cherchées pendant de nombreux mois avant de trouver ce style dans lequel vous vous reconnaissez enfin. Coiffer une texture rectiligne revêt une sorte de facilité de gestion qui a longtemps expliqué l’engouement pour la pratique. Qui plus est, la ressemblance avec la chevelure du canon de beauté mondialement dominant rendait l’acceptation du look plus simple, voire souhaitable. Quelques conseils utiles pour passer du raide ou texturé sans craquer le matin devant son miroir :

Aujourd’hui les choses ont changé, les femmes personnifient de plus en plus leur look et souhaitent arborer des coiffures qui disent quelque chose d’elles, qui disent leur identité propre et leur cheminement. Seulement, pour arriver à cela, encore faut-il réapprendre à regarder positivement cette texture lorsqu’on la porte soi-même, encore faut-il changer l’image de soi imprimée dans son inconscient et c’est au fond ce qu’il y a de plus compliqué. C’est une chose d’admirer la chevelure de Solange, c’est autre chose que de la porter en l’assumant.

Aussi pour parvenir à ce point là, voici quelques tuyaux psy et pratiques à mettre en place pour vous faciliter la vie :

1) Prendre le temps pour faire les soins qui s’imposent, en établissant une routine hebdomadaire simple et tenable sur la longueur, et en chérissant ce moment pour soi. La manipulation de son cheveu naturel et le temps nécessaire à son observation vous aideront à l’accepter, à aimer le toucher et ainsi, à créer la connexion nécessaire pour l’apprivoiser et l’assumer.

2) Ne pas chercher à obtenir le même résultat que ce que vous aviez lorsqu’ils étaient raides. Un cheveu frisé ne peut pas obéir aux mêmes lois physiques qu’un cheveu raide. Il ne tombera pas sur vos épaules comme Raiponce, il fera des frisottis sur les côtés. On peut utiliser des gels, des bandeaux ou des pinces pour fixer ce qui dépasse, mais il est plus simple d’adopter une coiffure cohérente avec les caractéristiques de ce cheveu.

3) Accessoirisez vos cheveux, ne lésinez pas sur l’utilisation de jolies barrettes, bandeaux, perles, pour magnifier votre texture. Elle est malléable, modelable et permet donc de jouer avec ses différents aspects. Les accessoires permettent de créer une dynamique et un repère sur la chevelure qui peut paraître trop foisonnante à qui n’y est pas habitué. C’est une manière d’habiller cette matière.

4) Varier les plaisirs avec les coiffures protectrices ou les headwrap (foulards). Lorsque vous êtes à court d’idée, vous disposez d’un panel de solutions auxquelles n’ont pas accès les autres chevelures (raides à très raides). Vous pouvez tresser ou couvrir avec un beau foulard. Quelques règles à respecter cependant, on ne passe pas plus de six semaines avec des tresses, qu’on prendra soin d’hydrater avec du spray et de ne pas trop serrer à la base. Quant aux foulards, l’idée n’est pas de se limiter à le porter chaque jour pour cacher ses cheveux, mais de casser la routine et de l’utiliser pour les jours où nous sommes à court d’inspiration ou de temps pour le coiffage ou l’entretien (bad hair days).

5) Votre cheveu est unique, ne cherchez pas à imiter le résultat de la coiffure de telle star de la toile, créez le vôtre. Et pour cela, rien de mieux que d’anticiper le coiffage du matin. Faites des tresses ou des twists qui donneront un mouvement à vos cheveux le lendemain lorsque vous déferrez cette coiffure. Il vous restera ensuite à attacher ou accessoiriser de façon à mettre en valeur ce mouvement capillaire.

C’est à vous de jouer les Nappy Queens !

http://www.nappyqueen.com